Ne pas confondre le spiritisme, la magie blanche et la voyance

Ah que les domaines ésotériques plaisent et attisent toujours plus de curiosité au grand âge de l’information disponible partout sur internet. Pourtant, il existe tellement d’aprioris et d’amalgames qu’il faut bien rétablir quelques vérités et bien faire des distinctions entre le spiritisme, la magie et la voyance. La voyance n’est pas question de magie contrairement à la croyance populaire. Pas de don de clairvoyance ou de voyance Paris, ce domaine est régit par des arts divinatoires extrêmement sérieux qui peuvent parfaitement s’apprendre en formation en centre ou même s=à distance sur internet ! Des cours de voyance étant donc disponibles aussi bien en numérologie, astrologie ou tirage de carte divinatoires, on peut bien comprendre que l’ésotérisme n’est pas de mise comme cela peut être le cas avec le spiritisme ou la magie blanche. Pourtant beaucoup pensent que la magie régit l’avenir d’une personne et que l’on peut par exemple avec des sortilèges pouvoir envoûter ou même maudire quelqu’un. Nous avons également souvent l’image de la tsigane qui prédit dans sa roulette la bonne aventure en vous prédisant bien des ennuis car un sort rôde sur vous et qu’il vous faut pour être désenvouté payer une certaine somme. Comme c’est pratique ! C’est pourquoi il y a bien des termes qui nous révulsent dans ces métiers de la clairvoyance comme celui d’oracle où l’on emprunte volontiers ce terme à des milieux qui touche au spiritisme ou encore à la magie dans son ensemble. Après, il vous suffit bien évidemment d’y croire pour que cela fonctionne, c’est le fameux effet placebo. En voyance, cela est bien différent et les pus incrédules peuvent très bien aller se rhabiller quand l’on sait que l’astrologie est par exemple une science parfaitement reconnue. Bien évidemment que si vous êtes un grand fan de la théorie de la Terre plate, vous ne risquez très certainement pas de croire en l’astrologie qui se base sur le réel. La magie blanche est assez peu documentée quand l’on se penche sérieusement dessus, et cela est parfaitement compréhensible quand l’on prend l’excuse idéale de la pratique ésotérique. Il y aurait donc très certainement des sociétés secrètes qui utiliseraient ce genre de talents pour pouvoir influencer l’avenir des humains, mais nous voyons bien là que nous retombons dans les travers des grands fans des complots. Pour la magie blanche, au mieux l’on peut trouver les petites séances de spiritisme qui nous excitaient tant quand nous étions enfants et que l’on retrouve dans la culture cinématographique. Ce genre d’images collent réellement à la peau des métiers de la voyance qualité, tout comme la fameuse boule de cristal ne quittera jamais l’imaginaire populaire quand l’on sait pourtant que les arts divinatoires, ce n’est pas du tout une question de magie !